Une cinquantaine de travailleurs saisonniers agricoles ont été testés positifs au coronavirus dans les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse. Originaires d’Amérique du Sud, ces ouvriers travaillent sur des exploitations maraîchères et arboricoles. Leur employeur est une entreprise espagnole de fourniture de main-d’œuvre, sous la forme de prestation de service international. Certains se trouvaient sur le territoire depuis janvier, d’autres...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
45%

Vous avez parcouru 45% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !