À l’appel de la FRSEA et de l’Union des groupements de producteurs (UGPVB), des dizaines de producteurs ont vidé, mercredi 17 février, les rayons œufs de Carrefour, à Rennes, et, près de Nantes, pour les distribuer aux clients. Ils dénoncent la pression sur les prix. Carrefour, Auchan, Casino et Aldi exigeraient une baisse de 4 %, selon les aviculteurs, qui réclament une hausse d’au moins un centime par œuf.