À Pinel-Hauterive, malgré un arrêté préfectoral du 14 décembre ordonnant leur suspension, les travaux de construction de la retenue d’eau de Caussade ne se sont pas stoppés. Le 18 janvier, la préfète du Lot-et-Garonne poursuivait la procédure en ordonnant la pose de scellés sur les engins de chantier (1). Le président de l’association des maires du département, Jean Dionis, rappelait le soutien unanime des premiers magistrats à ce projet monté par la chambre d’agriculture, tenue par la Coordination rurale.

(1) Le 22 janvier, au moment du bouclage, les gendarmes n’étaient pas encore intervenus.