Calvados. Comme pour les cultures conventionnelles, les cultures bio ont souffert de la météorologie pluvieuse, en particulier au moment des récoltes. Cependant, malgré des poids spécifiques altérés, « les rendements en blé tendre sont dans une bonne moyenne décennale, autour de 35-40 q/ha », constate Jacques Girard, conseiller de la chambre d’agriculture du Calvados.

Les variétés tolérantes à la rouille s’en sortent mieux, notamment en triticale avec des essais à plus de 65 q/ha pour ce type de variété. Les associations de triticale et féverole présentent des rendements corrects. Ceux des pois fourragers décrochent, y compris en association avec du triticale du fait de la verse.