Mi-décembre, Vincent Rigo, agriculteur à Escassefort, a été jugé par le tribunal correctionnel d’Agen pour « non mise en conformité du déversoir de cru rehaussé de 40 cm ». Le 17 janvier, il a été condamné à 1 500 € d’amende et à une remise en état du site dans un délai de quatre mois avec une astreinte de 10 €/jour passé...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
71%

Vous avez parcouru 71% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !