Maploup, l’outil qui recense les suspicions d’attaques de loups dans neuf départements du Sud-Est, met en exergue la pression du prédateur dans la Drôme. Quatre-vingt-huit constats y étaient déjà enregistrés au 16 mai, soit presque deux fois plus qu’en 2021 à la même date. « Avec Maploup, nous avons une photographie en temps réel de la situation », déclare Fabien Candy, technicien pastoral à l’Association départementale d’économie montagnarde de la Drôme (Adem 26). Les suspicions d’attaques depuis le début de l’année sont recensées dans une zone entre Romans et Crest dans des troupeaux peu concernés par la prédation jusqu’à maintenant. Les huit autres départements disposant de cet outil ne connaissent pas, pour le moment, cette envolée. Maploup fait des émules et devrait s’élargir à la région Bourgogne-Franche-Comté.