JA et FDSEA ont manifesté devant le Leclerc de Poiré-sur-Vie, les 31 mai, 1er et 2 juin. « Nous souhaitons que les prix payés aux éleveurs soient en lien avec les coûts de production, explique Jordy Bouancheau, vice-président de JA 85. Le nom de la démarche importe peu, l’essentiel est d’assurer une juste rémunération des producteurs. » Après deux jours de blocage du parking, les manifestants ont obtenu un rendez-vous avec le responsable du magasin.