Dans le cadre du plan Châtaigneraie traditionnelle, porté par le parc naturel régional des Monts d’Ardèche, les castanéiculteurs peuvent bénéficier d’aides à hauteur de 70 % des frais engagés. Quatre types de travaux de réhabilitation sont éligibles : réouverture des vergers abandonnés, élagage des arbres, greffage et plantation. Sur les 30 000 hectares de châtaigneraies situés sur le territoire du parc, seuls 5 000 ha sont récoltés et entretenus. L’objectif du plan est de reconquérir 2 000 ha en dix ans et de développer la sylviculture du châtaignier. Cet arbre fruitier peut également être valorisé pour son bois.