En Vendée, le département le plus touché par la dernière épidémie d’influenza aviaire, les éleveurs de volaille sont désemparés. Beaucoup craignent une nouvelle vague épidémique à l’automne prochain, certains hésitent à reprendre des animaux, d’autres, notamment chez les jeunes éleveurs, auraient déjà choisi d’y renoncer. Un autre problème se pose, celui du repeuplement, alors que les élevages de reproducteurs ont été également touchés et que ceux restants ne seraient pas à même de fournir les élevages qui repartent. Ces repeuplements ont démarré et se feront progressivement, selon la zone définie par la DDPP.