Lors de sa dernière assemblée générale, le 28 avril, l’Union laitière de la Meuse (ULM) a fait état d’une collecte de 362 millions de litres (Ml), dont près de 7 Ml de lait bio et 30 Ml de lait AOC pour le brie de Meaux et l’époisses. La coopérative est aussi sollicitée par ses clients transformateurs pour des laits dits « différenciés », correspondants à plusieurs labels : Bleu Blanc Cœur, Lait de pâturage, label bas-carbone. Elle peine à fournir sur certains créneaux, car cette collecte 2021 est en baisse de 20 Ml, en raison de l’arrêt de la production laitière d’une vingtaine d’exploitations, et malgré l’ouverture des volumes.