L’approche des fêtes de fin d’année et une demande croissante en fromage AOP Saint-Nectaire fermier et laitier laissent craindre des tensions d’approvisionnement. Un léger tassement du lait produit se fait en effet sentir sur le volume de fromages, car tout le lait produit dans cette zone géographique est transformé en AOP Saint-Nectaire (contrairement aux AOP Bleu d’Auvergne, Cantal et Fourme d’Ambert, pour lesquelles il existe une marge de manœuvre entre le lait produit et celui transformé). Un été pluvieux et des fourrages de moins bonne qualité expliquent la diminution. La filière se déclare toutefois prête à servir tous ses clients.