Le tribunal administratif a refusé la requête des éleveurs du Pays-Fort (Cher) qui souhaitait un nouveau calcul de l’indemnité compensatoire des handicaps naturels (ICHN). Le tribunal a jugé conforme l’arrêté du ministère de l’Agriculture. Les éleveurs vont faire appel de ce jugement. « Seule la légalité a été analysée. Nous souhaitons que le tribunal étudie également le fond. La Côte-d’Or a obtenu le reclassement de certaines communes. Cela nous laisse de l’espoir », juge Johann Coquery, éleveur à Neuvy-Deux-Clochers. Les éleveurs devront encore patienter au moins deux ans pour obtenir le résultat de l’appel.