Ce sont finalement deux hauts fonctionnaires, Claude Gitton, membre du CGEDD (1), et Alain Joly, membre du CGAAER (2), qui ont été nommés médiateurs par les ministères de la Transition écologique et de l’Agriculture pour accompagner le projet de territoire du bassin-versant du Tescou. C’est une étape importante, annoncée en mars dernier par Bérangère Abba, secrétaire d’État chargée de la biodiversité, dont on espère qu’elle fera avancer le dossier. La mission du binôme est de lever les points de blocage.

(1) Conseil général de l’environnement et du développement durable.

(2) Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux.