Avec 89 exploitations engagées en bio pour 3 970 ha, 2019 est « l’année la plus dynamique depuis vingt-deux ans », estime le GAB, le groupement des agriculteurs bio d’Île-de-France. Un allant lié notamment à l’élargissement des zonages des aires d’alimentation de captage. La région compte 447 fermes bio pour 24 000 ha, soit 4,2 % de la SAU. Elle enregistre la deuxième meilleure croissance de France, derrière l’Outre-mer.