Il n’y aura pas de récolte digne de ce nom sur les quelque 520 ha de blé dur censés être moissonnés cet été, surtout dans le Haut-Rhin. En raison d’une pluviométrie excessive, ils n’atteignent pas les critères requis en temps de chute de Hagberg et en taux de mycotoxines. Certains
ont germé.

Depuis plusieurs années, deux organismes stockeurs, la coopérative agricole de céréales à Colmar et le comptoir agricole à Hochfelden, ont contractualisé ces surfaces pour livrer deux fabricants locaux de pâtes, Valfleuri et Pâtes Grand’Mère. Quand la culture réussit comme en 2020 ou 2019, le rendement atteint 55 à 60 q/ha.