Le troupeau de vaches de Jean-Christophe et de Sébastien comporte quatre animaux croisés prim’holstein x jersiais (croisement appelé kiwi). « Si leur niveau de production est légèrement inférieur à celui des prim'holsteins pures, le TB atteint 48 g/kg et le TP 37 g/kg, observent-ils. Cette année, nous avons inséminé la moitié de nos génisses prim’holsteins avec un taureau jersiais. Nous ne savons pas encore si nous croiserons les produits. Nous pensons essayer, pour une partie, un taureau brun des alpes. Notre objectif est de faire gagner le troupeau en rusticité, afin de mieux valoriser l’herbe et augmenter les taux de matière utile, au risque de diminuer le niveau de production. Nous pourrions ainsi adopter une conduite alimentaire identique de nos deux lots de vaches en période de pâturage. »