Le périple commence par une belle descente depuis le col de Tizi n’Tichka, à 2 260 mètres d’altitude, entre les montagnes couleur ocre du Haut Atlas. Mohammed avance tranquillement au pas de sa mule vers le village de Télouet, ancienne étape pour les caravanes qui remontaient de la lointaine Tombouctou. À VTT, il suffit de freiner pour s’adapter à son allure et engager la conversation. « J’y vais chaque semaine...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
23%

Vous avez parcouru 23% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !