La chèvre, l’animal du pauvre, était inexorablement pourchassée par les gros exploitants, les propriétaires des haies des bocages et les règlements des Eaux et Forêts. Si le Dauphiné, l’Aquitaine et le Poitou étaient les provinces où, d’après la « Nouvelle maison rustique », on en élevait le plus, « l’avérage cabrun » était actif du Bourbonnais à...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
16%

Vous avez parcouru 16% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !