Le 28 juillet 1800 (9 thermidor an VIII) comparaissent à Chartres les brigands de la bande d’Orgères, du nom d’Orgères-en-Beauce (Eure-et-Loir), épicentre de leurs exactions. Pas moins de quatre-vingt-deux prévenus, hommes et femmes, avaient multiplié crimes et délits dans cinq départements : l’Eure-et-Loir, le Loiret, le Loir-et-Cher, la Seine-et-Oise et la Seine-et-Marne. Trente et un sont condamnés aux fers...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
15%

Vous avez parcouru 15% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !