Depuis l’aube jusque tard dans la nuit, Hanoï est le théâtre d’un spectacle culinaire, du moins pour les voyageurs. Il est orchestré par les cuisinières ambulantes, les restaurants éphémères, les barbecues en plein air et les marchandes à la palanche. À elles seules, ces dernières sont l’image du Vietnam, arpentant les rues, les deux plateaux chargés de nourriture de saison, suspendus au bout d&rsquo...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
22%

Vous avez parcouru 22% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !