Des trois légumineuses fourragères – sainfoin, trèfle et luzerne – dont l’essor a longtemps été associé à la « révolution agricole », on ne connaît longtemps que la première, souvent appelée la « bourgogne ». Les plus anciens exemples remontent à la fin du XVIe siècle : en 1569, le fermier des Quinze-Vingt à Louvres-en-Parisis (Val-d&rsquo...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
15%

Vous avez parcouru 15% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !