Julien Denormandie a annoncé le 25 avril 2021 la tenue avant l’été d’un « Varenne de l’eau et du changement climatique » . Une initiative saluée trois jours plus tard par la FNSEA et les Irrigants de France, qui ont demandé toutefois des « résultats concrets » via un communiqué. Selon eux, « la première urgence est de sécuriser juridiquement la gestion collective de l’eau, et de garder toutes les possibilités pour développer les infrastructures de stockage ou de transferts d’eau pour l’alimentation en eau potable, la préservation des milieux et une production alimentaire diversifiée ».

H. P.