Alors que la part des terres consacrées au bio ne représente que 8,5 % des surfaces agricoles européennes, les ministres de l'Agriculture européens ont approuvé le plan d’action pour le développement du bio dans l’Union européenne. Ils se fixent ainsi l'objectif d’atteindre, d’ici à 2030, 25 % de terres agricoles bio. Le commissaire européen à l’Agriculture, Janusz Wojciechowski, évoque une « approche complète [...]. Il faut également promouvoir l’alimentation bio, développer l’industrie de transformation des aliments bio, élargir les marchés », a-t-il déclaré. Il encourage notamment les États membres à inclure le bio dans les futurs écorégimes de la Pac. En France, le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, déclarait en avril dernier atteindre 12,5 % des surfaces agricoles cultivées en bio d’ici à 2022. Soit 2,5 points de moins que l’objectif national du Plan ambition bio.

A.G.