En pleine crise du Covid-19, l’Union européenne (UE) et le Mexique ont souhaité actualiser l’accord de libre-échange qui les unit depuis le début des années 2000. Les négociations, qui comprennent un volet agricole, se sont achevées le 28 avril. Pour Phil Hogan, devenu le commissaire européen au Commerce, cet accord « aidera l’UE et le Mexique à soutenir leurs économies et à stimuler l&rsquo...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
37%

Vous avez parcouru 37% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !