A la suite de la suppression des prêts bonifiés, les nouveaux installés pourront très bientôt prétendre, dans la quasi-totalité des Régions, à une aide supplémentaire d’au moins 4 000 euros en zone de plaine et 8 000 euros en zone défavorisée.

Opérationnelle dès la Mi-mars

Les Régions avaient jusqu’à novembre 2017 pour intégrer le nouveau dispositif. En clair, d’insérer une quatrième modulation liée à l’effort de reprise et de modernisation dans la dotation jeune agriculteur (DJA). Elles n’ont pas attendu : « Hormis une ou deux, la grande majorité des Régions devraient être prêtes avant la fin du 1er trimestre 2017 », estime Jean-Pierre Raynaud, président de la commission agriculture des Régions de France. Pour les plus avancées, comme le Centre, l’Occitanie, la Normandie et les Pays de la Loire, le feu vert européen de Bruxelles est imminent. La Nouvelle-Aquitaine, qui doublera ainsi sa DJA, devait être fixée dès le 8 mars prochain, et prévoit d’être opérationnelle dès la mi-mars.

Rosanne Aries