La crise interne qui dure depuis plusieurs mois au sein du groupe sucrier Tereos est encore montée d’un cran la semaine dernière. Le 8 novembre, l’Association de défense des coopérateurs de Tereos (1) a déposé une assignation en référé auprès du tribunal de grande instance de Saint-Quentin. Objectif : la suspension provisoire de l’exclusion de trois planteurs, ex-membres du conseil de surveillance,...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
25%

Vous avez parcouru 25% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !