Le stockage du carbone dans les sols agricoles occupe une place importante dans la stratégie de la Commission européenne pour des cycles du carbone durables, publiée le 15 décembre. L’institution souhaite ainsi soutenir le « Carbon farming » (1). La nouvelle politique agricole commune (Pac) jouera, selon elle, « un rôle important » pour l’encourager, en complément de financements privés provenant de la vente de crédits carbone. La Commission estime que la standardisation des méthodologies de quantification est importante pour développer ce marché.

Ce document est un travail préparatoire au cadre réglementaire européen sur la certification carbone, dont la proposition législative devrait voir le jour d’ici à la fin de l’année 2022.

Hélène Parisot

(1) L’expression pourrait être traduite par « agriculture bas carbone » (séquestration dans les sols et réduction des émissions).