Si le Cniel a promis un maintien de la paye de lait de septembre pour les éleveurs laitiers, les banques et la Région Normandie se mobilisent pour accompagner les autres secteurs de production. Le Crédit agricole de Normandie Seine propose, à partir du 15 octobre, un prêt de trésorerie. Les intérêts et les frais de dossier seront pris en charge par la caisse régionale, l’assurance emprunteur restant à la charge de l’exploitant. De son côté, la Banque populaire indique que ses collaborateurs sont déjà en relation avec les clients concernés. Si tel n’est pas le cas, elle invite les agriculteurs à contacter rapidement leur conseiller. Par ailleurs, la Région Normandie a débloqué 5 millions d’euros sous la forme « d’une avance remboursable, plafonnée à 10 000 euros par exploitation ». Le dispositif sera ouvert du 15 octobre au 29 novembre.