Le Comité national de l’agriculture biologique se félicite de la baisse de 11 % du nombre de dérogations à l’emploi de semences bio en 2018 par rapport à 2017 : « La première baisse significative depuis la mise en place de la base semences bio en 2004. » La réglementation prévoit en effet la possibilité de déroger à l’utilisation de semences bio le temps que l’offre...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
62%

Vous avez parcouru 62% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !