Seulement onze départements ont déposé leur dossier de reconnaissance en calamités pour le Comité national de gestion des risques agricoles du 12 décembre. « Je trouve que c’est assez peu, s’est étonné Didier Guillaume, lors d’une audition au Sénat, le 21 novembre. Cela montre que ce n’est peut-être pas si catastrophique dans certains départements, cela peut révéler...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
60%

Vous avez parcouru 60% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !