L’Agence de sécurité sanitaire (Anses) a profité du Salon de l’agriculture pour informer sur les émergences de bioagresseurs précisant que le phénomène s’accélère. Ainsi sont venus dernièrement s’ajouter à la liste la mouche des fruits, la maladie de Panama et le ToBRFV (Tomato brown rugose fruit virus, littéralement le « virus de la tomate rendant les fruits bruns et rugueux ...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
46%

Vous avez parcouru 46% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !