La nouvelle instruction technique du ministère de l’Agriculture, publiée au Bulletin officiel le 13 août 2020, vient préciser les modalités de mise en place des mesures de biosécurité pour le transport routier des volailles et des porcs vivants. Cette mise à jour vise à prévenir le risque de propagation de la peste porcine africaine (PPA) et à éviter tout nouvel épisode d’influenza aviaire hautement pathogène.

Une des mesures rappelée par l’instruction concerne le bâchage des véhicules transportant des palmipèdes de plus de trois jours, afin d’éviter la dispersion des plumes et duvets pendant les périodes à risque modéré ou élevé de propagation de l’influenza. Côté éleveurs, la mise à jeun des animaux avant le transport permet de limiter la production d’excréments. Le texte rappelle que « le détenteur des animaux peut refuser l’accès à son exploitation dès qu’un transporteur ne respecte pas le plan de biosécurité interne ».

Une campagne d’inspections se déroulera entre 2020 et 2022.

A. Courty