Il veut une « équipe de rugby ». Que toutes les parties prenantes (syndicats, acteurs économiques, ONG…) serrent les rangs, pour pouvoir présenter une position française unifiée lors des négociations européennes sur la Pac. Le ministre de l’Agriculture rêve un peu, mais la méthode proposée, à base de transparence et de coconstruction, est approuvée par tous les acteurs. Réunis le 10 octobre sous la forme d’un CSO (1) élargi, ils se sont vu présenter un diagnostic de l’agriculture française établi par le ministère. Il sera affiné et complété d’ici la fin 2019 en associant les Régions, la profession et les Draaf.

Des interprétations divergentes

Les syndicats agricoles sont unanimes : le bilan présenté est assez complet et fidèle à la réalité. « Mais il laisse libre cours à diverses interprétations », pointe Henri Brichart, à la FNSEA. « Chacun y trouve ce qu’il cherche, confirme Bernard Lannes. Il montre que les exploitations ne s’en sortent pas, ce que nous, Coordination rurale, répétons sans arrêt. La FNSEA y trouve des points d’accroche pour réaffirmer sa volonté exportatrice, alors que selon nous, la vocation exportatrice dans un marché dérégulé, c’est tueur ! »

La Confédération paysanne note que le bilan fait « bien ressortir les dysfonctionnements des précédentes Pac », à travers « la course à l’agrandissement et la perte d’emplois paysans ». « Mais il y a une incohérence entre ce constat, qui est partagé, et la mise en avant systématique des technologies et de la robotisation pour gagner en productivité, soulève Nicolas Girod, leur porte-parole. Pour nous, moderniser la Pac consiste plutôt à répondre aux vrais enjeux modernes, comme la dévitalisation des territoires et la perte de sens du métier. Cela ne se fait pas en économisant des travailleurs… »

Le diagnostic établi, il faudra s’entendre sur les priorités à inscrire dans le plan stratégique national. L’objectif est de le présenter à Bruxelles avant fin 2020.

B. Lafeuille

(1) Conseil supérieur d’orientation de l’agriculture, qui réunit 30 organisations.