La décision était attendue. Le 27 novembre dernier, l’UE a finalement décidé de prolonger de sept ans l’autorisation du cuivre en agriculture à partir du 31 janvier 2019. De 6 kg/ha/an, les doses autorisées vont passer à 4 kg/ha/an en moyenne sur sept ans. La Fnab juge qu’ainsi les instances européennes répondent aux attentes des producteurs et aux recommandations de l’Efsa.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
43%

Vous avez parcouru 43% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !