La première évaluation annuelle de la stratégie « De la fourche à la fourchette » a été publiée par la Commission européenne le 31 mai. Le premier objectif de l’Union est la réduction des usages et des risques des pesticides de synthèse (-50 % en 2030). En s’appuyant sur un indicateur de risque harmonisé, la Commission annonce une baisse de 8 % en 2018 par rapport à la moyenne triennale allant de 2015 à 2017, et une réduction supplémentaire de 5 % en 2019.

L’autre ambition de l’UE est la réduction de l’usage des pesticides les plus dangereux (-50 % en 2030). Il a baissé de 12 % en 2019 par rapport à la période allant de 2015 à 2017. « Tout en notant que l’utilisation des pesticides peut être influencée par des facteurs saisonniers, il s’agit d’une évolution particulièrement significative étant donné que l’emploi de ces pesticides a augmenté depuis 2011 », souligne la Commission.

Hélène Parisot