La loi d’avenir pour l’agriculture prévoyait son entrée en vigueur au plus tard le 1er janvier 2016. Neuf mois de plus auront été finalement nécessaires avant l’instauration de la compensation collective agricole. Ce nouvel outil, créé par un décret paru le 2 septembre 2016, vise à consolider l’économie agricole du territoire. Son ambition semble surtout « de susciter la réflexion...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
37%

Vous avez parcouru 37% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !