FranceAgriMer a précisé le dispositif d’indemnisation des producteurs de pommes de terre pour compenser partiellement les pertes liées à l’évacuation de la marchandise de la campagne de 2019-2020, non transformée vers d’autres débouchés (alimentation animale, méthanisation ou compostage industriel). Une situation liée à la chute des débouchés en restauration, qui a conduit à un effondrement de la demande, provoquant des excédents de stocks de tubercules importants chez les agriculteurs, et déstabilisé le marché.

Le montant maximum de l’enveloppe de cette aide atteint 4 M€, avec un forfait de 50 € par tonne de pommes de terre évacuées entre le 1er mai et le 15 septembre 2020. Le seuil de pertes éligibles minimales est de 24 tonnes par demandeur, correspondant à un montant minimum de 1 200 euros, avant plafonnement budgétaire le cas échéant. Le montant d’aide maximum individuel est de 100 000 euros. La demande d’aide est dématérialisée (1), elle peut être déposée jusqu’au 2 février 2021 à 12h.

I. E.

(1) Renseignements sur le site internet de FranceAgriMer (www.franceagrimer.fr), rubrique Aides/aides-de-crise.