Selon Adivalor (1), le retard dans la collecte des emballages et plastiques usagés agricoles pris pendant le premier confinement est « en passe d’être rattrapé ». Celle-ci avait baissé de 80 % en avril et 50 % en mai 2020, avant de revenir à la normale dès le mois de juin. « Nous avons récupéré, de septembre à novembre, les volumes qui n’avaient pas pu être collectés au printemps, explique Pierre de Lépinau, directeur de la société. Le second confinement n’a pas d’impact. Désormais, tout le monde – agriculteurs et distributeurs – est bien rodé. Chacun sait ce qu’il doit faire. »

Adivalor a, par ailleurs, publié un document à destination des agriculteurs pour donner des conseils de stockage en attendant la reprise.

Pierre de Lépinau s’inquiète cependant des conséquences de la récession économique qui pèse en aval sur l’activité de recyclage.

Hélène Parisot

(1) Agriculteurs, distributeurs, industriels pour la valorisation des déchets agricoles.