Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Des pistes pour mieux réduire les phytos

réservé aux abonnés

 - -->
ÉPour Pierre- © C. Faimali

Formation, diversification des cultures, rémunération… Différents leviers doivent être actionnés pour une réelle mutation des pratiques.

Dans une note d’étape publiée le 20 avril dernier, le préfet Pierre-Étienne Bisch, coordinateur interministériel du plan de réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires, fait un constat d’échec des premiers plans Ecophyto dont la « trop lente montée en puissance a plutôt conforté le système en place sans l’engager dans une évolution durable. Toute tentative de réduction de l’utilisation de produits […] aura des effets limités si l’agriculteur ne recherche qu’à optimiser le coût des traitements par le biais de la seule réduction des quantités utilisées », juge-t-il. Le préfet estime ainsi que « le plan Ecophyto ne doit pas conforter ce système actuel de production agricole, mais être un levier pour le faire évoluer ».

Approche globale

Pour Pierre-Étienne Bisch, le changement est possible et doit être basé sur la reconception des systèmes. Différents leviers sont mis en avant dans la note, pour infléchir la consommation de produits phyto : la formation professionnelle, la diversification des cultures et l’harmonisation européenne des conditions de production. Il préconise aussi de créer davantage de valeur ajoutée : « Un système sans produits phyto est non seulement possible techniquement mais permet d’augmenter le revenu de l’exploitant », écrit-il.

Isabelle Escoffier

Synergies

Selon Pierre-Étienne Bisch, la structuration de la profession et des interprofessions en filières a favorisé une approche « en silos », qui ne permet pas une approche globale à l’échelle d’une exploitation. Chaque filière cherche « sa » solution alors qu’elle ne détient qu’une partie de la solution. Les synergies sont rarement mises en avant. Pour le préfet, FranceAgriMer ou les chambres d’agriculture ont ainsi un rôle à jouer pour accompagner les agriculteurs.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Cet article est paru dans La France Agricole

Transmission & Patrimoine : tous les conseils pour passer le relais !