La réindexation des retraites sur l’inflation figure en tête des réclamations des Français exprimées dans le cadre du grand débat national, selon un sondage Odoxa dévoilé par Le Figaro le 15 mars. Lors d’un entretien sur Europe 1 le même jour, le Premier ministre Édouard Philippe a affirmé « entendre parfaitement les remarques formulées par ceux qui touchent une petite retraite ». Et ils sont très nombreux parmi les retraités agricoles. « Pour eux, la désindexation est une vraie préoccupation », a poursuivi le chef du gouvernement. « J’entends un certain nombre de voix qui demandent de réindexer, pour 2020, les petites retraites. Faire de la politique, c’est écouter, j’entends ce message. On peut regarder comment c’est possible », a assuré Édouard Philippe, ajoutant attendre « l’appréciation parlementaire » pour se décider.

La réindexation des pensions risque de faire replonger dans le rouge les comptes de l’assurance vieillesse. D’où le retour du débat sur l’âge de la retraite. Jusqu’à présent, il était affirmé que l’âge légal de 62 ans serait conservé.

Aurore Cœuru