Stéphane Travert, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, s’était engagé lors de son arrivée au gouvernement, en juin 2017, à rattraper l’intégralité des retards de paiement des aides Pac au cours de l’année 2018. « C’est un engagement que j’ai pris et il sera tenu », a-t-il confirmé, le 20 juin dernier, au micro de la station de radio Europe 1.

Pourtant dans les faits, le rattrapage des paiements prend du retard. Le ministre a annoncé le début du versement des aides MAEC et bio de 2016 « d’ici à la fin du mois de juin ». Alors même que le calendrier de paiement initial (celui de juin 2017) prévoyait leur versement en mars, puis fin mai, dans sa version mise à jour en avril dernier. En cause, semble-t-il, un retard dans la livraison de l’outil d’instruction des dossiers de 2016, qui n’a pas permis aux DDT de commencer l’instruction dans les temps. Stéphane Travert n’a pas évoqué le sort des aides MAEC et bio de 2017, qui devraient être versées en septembre, à moins d’un nouveau retard…

Marie Salset