« Le travail de sensibilisation de la Fédération nationale des éleveurs de chèvres (Fnec) a porté ses fruits, se félicite le syndicat dans un communiqué, le 9 mars. Les négociations commerciales annuelles sur les marques nationales ont abouti positivement et de nombreux contrats ont été signés, […] affichant des engagements sur le prix du lait allant jusqu’à 749 €/1 000 l. » S’il reste du chemin à parcourir pour atteindre l’objectif de 790 €/1 000 l porté par le syndicat, ces annonces vont donner des « perspectives » aux éleveurs caprins, « oubliés » des négociations en 2019. Dernier accord en date, la signature entre Lidl France et Lactalis. Les deux parties se sont entendues sur une revalorisation du prix du lait à hauteur de 749 €/1 000 l (toutes primes confondues) sur la bûche de chèvre Président, soit un volume annuel de 2,9 millions de litres de lait. Il s’agit du quatrième accord rendu public pour la filière caprine française, après ceux conclus entre Eurial, Intermarché, Envergure et Lidl.

A. Courty