Le 22 mars à Strasbourg, la CGB (1) a rencontré les responsables du groupe allemand Südzucker, maison mère de Saint Louis Sucre en France. Objectif : confronter leurs visions stratégiques du secteur sucrier et évoquer les projets de fermeture des sites de Cagny (Calvados) et d’Eppeville (Somme). Les planteurs ont par ailleurs présenté « les options expertisées pour pérenniser les deux sucreries concerné...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
44%

Vous avez parcouru 44% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !