Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Au rythme des pluies

réservé aux abonnés

 - -->
La verse impacte la qualité des récoltes (PS, grains germés...) et ralentit les chantiers. © Claudius Thiriet

Rendements et qualité semblent globalement être au rendez-vous, bien qu’il soit encore tôt pour appréhender l’impact des intempéries.

Conséquence des fortes pluies qui se sont abattues sur l’ensemble du territoire durant la première moitié de juillet, les moissons se poursuivent avec plusieurs jours de retard par rapport aux dernières années. En orge d’hiver, les rendements sont généralement supérieurs à la moyenne, voire « excellents » localement, comme le rapporte un opérateur du nord-ouest de la France. Leur qualité est satisfaisante, avec toutefois des PS parfois un peu justes.

Les moissons de colza et de blé prenaient seulement de la vitesse à l’heure où nous écrivions ces lignes, mardi, et la fenêtre météo de la semaine aura assurément permis aux chantiers de bien progresser. En colza, les premiers échos font état de rendements supérieurs aux attentes, dans une fourchette de 30 à 45 q/ha, grâce à une fin de cycle favorable.

Blés Germés

Les premiers rendements de blé tendre sont bons mais la qualité hétérogène. Si certains agriculteurs ont été rassurés par leurs analyses, des déclassements importants (jusqu’à 50 % des volumes, par exemple, dans la plaine de Lyon) sont aussi rapportés, face à la chute des PS et au taux de grains germés. La verse a en effet touché de nombreuses parcelles, baissant la qualité et les débits de chantier.

H. P., J.-P. et C. S.

Blé : de 74 à 75 q/ha en moyenne

« Le rendement national du blé tendre atteindrait 74 q/ha en 2021, soit une hausse de 8 % par rapport à 2020 et de 4 % par rapport à la moyenne des dix dernières années », ont indiqué Intercéréales et Arvalis le 9 juillet. Quelques jours plus tard, le service de la statistique du ministère de l’Agriculture (Agreste) a livré sa propre estimation, à 75,1 q/ha. Ainsi, la production atteindrait 37,1 millions de tonnes : une « hausse marquée » à la fois par rapport à la moyenne quinquennale (+ 11,2 %) et par rapport à 2020 (+ 27,1 %), note Agreste.

Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Blé et maïs en repli, les marchés reprennent leur souffle

Les prix du blé étaient en baisse lundi 20 septembre 2021 après-midi sur le marché européen, dans un contexte de repli sur le marché américain.
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza redescend sur Euronext après une semaine au sommet

Les prix du colza étaient en baisse ce lundi 20 septembre 2021 après-midi sur les marchés européens, dans le sillage du canola canadien et du pétrole, après une semaine de records.
Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités


Transmission & Patrimoine : tous les conseils pour passer le relais !