Les distributeurs ont des mœurs légères. On croyait le couple Casino-Intermarché solide, mais leur idylle a pris fin le 3 avril dernier, le premier quittant le second pour les jolis yeux d’Auchan, avec qui il souhaiterait bâtir un « partenariat stratégique pour leurs achats ». Par crainte de la répudiation, Système U, déjà fiancé au groupe nordiste, a déclaré s’associer aux négociations pour créer en trio une mégacentrale d’achats commune à l’international. Plus on est de fous…

Position dominante

Cette nouvelle alliance « ne portera pas sur les produits frais traditionnels agricoles ou de la pêche ni sur les produits de marque nationale des PME ou des entreprises de taille intermédiaire », affirment Casino et Auchan Retail.

System U souhaite, de son côté, que « cette démarche soit une opportunité de mettre en œuvre concrètement les engagements issus des États généraux de l’alimentation ».

Il n’y a pas de quoi rassurer l’amont de la filière. « L’expérience nous montre que ces mouvements ne sont jamais neutres pour les agriculteurs », s’inquiète la FNSEA, qui en appelle à l’Autorité de la concurrence pour éviter l’abus de position dominante. « De mariages en divorces, il est important d’avoir l’avis du juge », ironise le syndicat. Surtout pour un ménage à trois.

Alain Cardinaux