Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Quels sont les effets des tirs létaux ?

réservé aux abonnés

 - -->
Les effets des tirs dérogatoires sur les attaques de loup restent mal connus. © Georges BARTOLI ARCHIVES

L’Office français de la biodiversité a lancé une thèse pour évaluer l’impact du « contrôle létal » du loup sur le niveau des attaques.

«Les effets des tirs dérogatoires sur les attaques restent mal connus », estime l’Office français de la biodiversité (OFB), dans une publication diffusée le 3 décembre. Pour tenter d’y voir plus clair, une thèse a vu le jour en 2018 entre l’OFB et le Centre national de recherche scientifique (CNRS). Elle s’appuie sur les données des sept dernières années de mise en œuvre des tirs dérogatoires réalisés en France, essentiellement issues du massif alpin.

Deux hypothèses avancées

Cette étude a mis au jour deux hypothèses. Selon la première, « le contrôle létal permettrait d’éliminer les loups potentiellement spécialisés dans les attaques, de réduire localement l’abondance du prédateur et de rendre les survivants plus méfiants envers l’humain et ses troupeaux », rapporte l’OFB.

La deuxième avance, quant à elle, que les tirs létaux, en prélevant notamment les loups reproducteurs, pourraient « déstabiliser, voire dissoudre les meutes. » Les loups dépourvus de leurs congénères pourraient alors « se rabattre sur les troupeaux domestiques, plus repérables et plus vulnérables que les proies sauvages. »

Raphaëlle Borget

La CR favorable à l’usage du drone

Pour « gérer à court terme » la prédation, la Coordination rurale (CR) voit le drone comme une solution d’effarouchement des loups à l’approche des troupeaux. « Cela faciliterait également l’observation du comportement des animaux, pour anticiper les attaques », précise Alain Pouget, représentant du syndicat au Groupe national loup. La CR encourage de tester le drone, « avec l’appui du plus grand nombre de régions ». Le syndicat estime qu’il s’agit d’une « réelle opportunité porteuse de promesses ».

Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités

Cet article est paru dans La France Agricole

Transmission & Patrimoine : tous les conseils pour passer le relais !