Un collectif d’agriculteurs s’est inspiré des méthodes de l’association L214. Sous le nom L113, un article du code rural stipulant la protection de l’activité de l’élevage et des animaux, ils publient une vidéo pour dénoncer les souffrances endurées par leurs troupeaux victimes des attaques de loups. Ils espèrent avoir la même couverture médiatique que l’association L214 avec ses vidéos filmées dans les abattoirs. Avec près de 40 000 vues au bout d’une semaine, le film semble avoir déjà remporté un succès non négligeable.

Les images sont « trash ». Elles montrent des brebis agonisantes, un bélier les viscères à l’air, ainsi que d’autres espèces, comme les bovins, de plus en plus concernés par les attaques ou les chevaux, ânes, chiens de chasse ou chiens de protection…

Les auteurs précisent cependant qu’ils ne montrent pas tout. « Par pudeur et par respect » pour les éleveurs, les images du film ne dévoilent ni leur colère, ni leurs larmes.

M.-F. M.