Dans le cadre de la future réforme de la Politique agricole commune, le Parlement européen a voté le 23 octobre contre un amendement proposant d’interdire dans l’Union européenne l’usage de dénominations telles que « steak », « saucisse », « escalope », « burger » et « hamburger » pour les produits à base de légumes ou de céréales qui ne contiennent pas de viande animale. Les eurodéputés ont en revanche approuvé un autre amendement bannissant les appellations « yaourt  », « fromage  » ou « crème  » pour les produits sans lait animal, y compris des articles non alimentaires. L’interdiction, précise l’amendement, s’étend à « toute usurpation, imitation ou évocation, même si la composition ou la nature véritable du produit ou du service est indiquée ou accompagnée d’une expression telle que “genre”, “type”, “méthode”, “façon”, “imitation”, “goût”, “substitut”, “manière” ou d’une expression similaire. » Les exceptions concernent des expressions établies de longue date telles que « lait d’amandes », « lait de coco » ou encore « beurre de cacao ». Ce texte doit désormais être négocié avec les États membres de l’Union européenne.

V. Gu (avec l’AFP)