La Fédération nationale des producteurs de fruits a tenu son congrès 2020 à Chenu, dans la Sarthe, les 29 et 30 janvier. La francisation illégale mobilisait les producteurs, après leur succès en justice pour le kiwi en novembre 2019. Luc Barbier, administrateur de la FNPF, rappelle que celle-ci s’est portée partie civile dans trois affaires récentes (pêches à Nîmes et Perpignan, kiwis à Valence)...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
47%

Vous avez parcouru 47% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !