« C’est de la dinde ! » Tel est le nom donné à la campagne promotionnelle lancée par le Comité interprofessionnel de la dinde française (Cidef) fin juin.

Cette campagne multisupport s’inscrit dans le cadre d’un programme européen (2020-2022) visant à « renforcer la confiance des consommateurs dans la qualité de la volaille européenne. » Une qualité aussi bien sur le plan nutritionnel (santé, durabilité) qu’éthique (bien-être animal).

En plus de proposer conseils de préparation, recettes et chiffres clés de la filière, le programme met un point d’honneur à répondre à certaines idées reçues sur la production avicole européenne. Trois faits sont notamment exposés aux consommateurs : « En Europe, toutes les volailles sont élevées au sol » ; « la volaille européenne n’est pas traitée aux hormones » et « les antibiotiques ne sont prescrits qu’en cas de maladies. »

A. Courty